CAN : l’arbitre de Tunisie-Mali aurait été victime d’insolation

0

Ce mercredi 12 janvier dans l’après-midi, lors du match entre le Mali et la Tunisie, comptant pour la première journée de la phase de poule de la CAN 2021, s’est produit un évènement sans précédent et que l’on n’est certainement pas prêt de voir se reproduire.

L’arbitre de la rencontre, le Zambien Janny Sikazwe, qui avait déjà participé à six CAN et une Coupe du Monde, a sifflé la fin du match à la 85ème minute avant de se rendre compte de son erreur. Il fera reprendre le match puis l’arrêtera définitivement à la 89:45, soit quelques secondes avant la fin réglementaire, et sans ajouter de temps additionnel (9 changements, 2 penaltys, une pause fraîcheur lors de la seconde période).

Les Tunisiens étaient fous de rage, eux qui étaient menés 1-0 mais qui s’apprêtaient à jouer les dernières minutes en supériorité numérique. La CAF a voulu faire reprendre le match, mais la Tunisie a refusé.

Les organisateurs de la compétition cherchent à savoir ce qui s’est passé dans la tête de cet arbitre, déjà accusé en 2018 de corruption par un club angolais. Selon RMC Sport, le patron des arbitres, Essam Abdel-Fatah aurait révélé à un journaliste sur place que Janny Sikazwe aurait été victime d’insolation et conduit à l’hôpital directement après la rencontre. Cet épisode marquera à coup sur l’histoire de cette CAN.

Partager.

Publier un commentaire