Budget 2018 : 11, 443 milliards de FCFA pour le département de l’Economie numérique et de la Communication

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ce chiffre est reparti entre les trois programmes que compte ce ministère

La deuxième phase du tout premier budget programme de notre pays a été voté le 18 décembre dernier.

La seconde phase a eu lieu le vendredi 22 et  samedi 25 décembre dernier. Il se chiffre en dépenses à  2330 milliards et en recettes à 1957 milliards, avec un déficit de 375 milliards qui sera comblé, selon les mots du ministre Boubou Cissé, à travers « nos émission de bons de trésor, et l’appui des partenaires ».

Le passage au budget programme faut-il le rappeler,  vise à mettre en cohérence les actions des politiques publiques avec les résultats à atteindre. Un budget orienté désormais vers les résultats et la performance de notre administration en matière de politique publique.

Pour sa part, le ministère de l’Economie numérique et de la Communication, chargé  de mettre en œuvre la politique nationale dans le domaine des médias, des télécommunications, de la poste, et des nouvelles technologies de l’environnement, pour le compte de l’exercice 2018, a été doté d’un budget de 11, 443 milliards de FCFA. Un chiffre reparti entre les trois programmes que compte ce département.

Il s’agit notamment de l’Administration générale avec 1, 097 milliard de FCFA ; Medias et Communication publics avec 7, 933 milliards et la Poste et les Nouvelles Technologies, avec 2,413 milliards de nos franc.

Le premier programme dont le responsable est le secrétaire général du  département est décliné en deux principales actions. Il s’agit de la coordination et  le pilotage de la politique de communication pour le développement de l’économie numérique qui sera doté cette année à hauteur de 0, 530 milliard de CFA. En activités, ces actions bénéficient, dans le cadre de la coordination et pilotage de la politique de communication pour le développement et de la politique de développement de l’économie numérique, en appui au Comité national de transition vers le numérique (CNTN),  de 0, 124 milliard de FCFA ; 0,100 milliard de FCFA à l’appui à la presse et 0, 91 milliard de FCFA pour la mise en œuvre du programme d’activités du département.

La deuxième action de ce programme axé sur la gestion financière et matérielle s’en sort respectivement avec 0, 324 milliard de FCFA pour l’exécution et le suivi du budget du département ; 0, 060 milliard de FCFA et 0, 046 milliard de FCFA pour le plan de formation.

Le  2ème programme du ministère de la Communication est celui des médias et communication publics. Ses actions sont la promotion de la communication et de l’information, ainsi que l’amélioration de la publicité. Le budget du premier est fixé à 6, 830 milliards de FCFA et le second à 1,104 milliard de FCFA.

Plusieurs activités sont prévues dans ces deux actions. Il est consacré 2, 402 milliards de FCFA à la gestion, l’exploitation et la maintenance des ressources matérielles, 0,930 milliard de FCFA à l’acquisition des équipements et immobilisations incorporelles, et 0,575 milliard de FCFA.

Pour l’amélioration de la presse écrite et la publicité, il sera procédé à la construction, l’équipement des bureaux régionaux de l’AMAP pour 0, 600 milliard de FCFA ; 0,254 milliard FCFA à la production du Quotidien national et 0,149 milliard pour la poursuite de sa distribution dans des nouvelles localités.

Quant au 3eme et dernier programme du ministère de la Communication, il porte sur la Poste et les Nouvelles technologies. Il se décline en deux actions : le développement des technologies de l’information et de la communication. Il coûte 1,998 milliard de FCFA ; contre  0,415 milliard de FCFA pour  le développement et la modernisation des services postaux et services financiers postaux.

Les activités de la première action sont le développement de contenus pour les structures de l’administration. Son budget se chiffre à 0, 58 milliard de FCFA.

La deuxième activité concerne l’extension du réseau intranet de l’administration. Son budget est arrêté à 0, 263 milliard de FCFA.

La troisième action qui concerne l’étude de l’impact de l’intranet sur les structures de l’administration est doté de 0,197 milliard de FCFA.

La seule activité de la dernière action du ministère de l’économie Numérique  de la Communication et des Nouvelle Technologie est la mise en œuvre du Contrat plan Etat/ONP.  Sa prise en charge va coûter  0, 415 milliard de FCFA.

Mohamed Naman Keita

Source:  22 Septembre

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire