Bamako : La mauvaise foi des populations riveraines dans la gestion des ordures ménagères à Boulkassoumbougou !

0
64

Un adage nous enseigne qu’il est important d’investir dans l’assainissement et récupérer les dividendes dans la santé.  Mais les populations riveraines de l’axe qui relie Boulkassoumbougou à Sangarébougou semblent ignorer cette réalité. Au lieu d’aider le service d’assainissement “Ozone” à assainir le quartier pour réduire considérablement les maladies liées aux ordures telles que le paludisme, la fièvre typhoïde, le choléra… surtout en cette période d’hivernage, des tonnes d’ordures sont déversées sur les trottoirs chaque jour par les populations.

Si seulement les habitants de ce quartier pouvaient comprendre les dangers et les risques d’infection liés aux ordures, ils allaient s’abstenir de cette pratique ignoble et polluante. 

De la route de Koulikoro en passant par la mairie du quartier, le marché jusqu’au niveau de la pharmacie du pont de Sangarébougou, le goudron est devenu malheureusement un véritable dépotoir d’ordures où des tonnes de sacs remplis, des poubelles entières siègent désormais au beau milieu du goudron. Incroyable d’imaginer ce genre de situation dans certains pays, mais cela se passe à Bamako, précisément à Boulkassoumbougou en commune I du district de Bamako, et au vu et au su des autorités communales et coutumières du quartier sans qu’elles en soient gênées.

Source : afrikinfos.net