Alghabass Ag Intalla, leader de la CMA

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le ministre des Affaires étrangères, Thiéman Hubert Coulibaly a bien précisé que c’est le gouvernement malien qui a demandé que des sanctions soient infligées à ceux qui s’opposent à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali. Il a réaffirmé la bonne foi du gouvernement et demandé à l’autre partie « d’aller au cantonnement, en fournissant la liste de leurs membres ». Les groupes armés, en l’occurrence, la CMA, n’ont pas réagi, alors que l’ONU s’impatiente. La mauvaise foi de la CMA, dénoncée par la MINUSMA, est évidente.
B.D

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire