8ème Convention locale 2017 de la JCI de Goundam : M. Abocar Madiou élu Président

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Validation du rapport moral et financier, remise des attestations de mérite, dîner gala, élection et intronisation de la nouvelle équipe de la mandature 2018, sont, entre autres temps forts qui ont marqué, samedi, 3 décembre dernier, au centre multifonctionnel des femmes, la 8ème Convention locale 2017 de la Jeune Chambre Internationale de Goundam. C’était sous le thème « engagement citoyen pour la paix et la cohésion sociale. »

Cette 8ème Conventionlocale de la JCI-Goundam a pour marraine la maire de la commune urbaine de Goundam, Mme Seck Oumou Sall. Elle a enregistré, outre les membres et sympathisants de l’organisation, la présence d’une forte délégation de la JCI-Tombouctou, dirigée par le VPC Abdoulaye Ali, des autorités locales, la notabilité, plusieurs chefs de services techniques et la Minusma. L’ouverture des travaux a été présidée par le sous-préfet central, M. Famory Kamissoko, qui avait à ses côtés le 1er adjoint au maire et représentant de la marraine, M. Mahamoudou Sall, le président 2017, M. Adama Ibrahim Touré, le Directeur de projet l’IPP, Yéhia Tandina et le représentant de l’organisation marraine JCI-Tombouctou. Exécution de l’Hymne National du Mali suivie du principe de la JCI pour planter le décor. La Jeune Chambre Internationale est une organisation à but non lucratif comptant plus de 200 000 membres de 18 à 40 ans repartis dans 5000 communautés dans plus de 115 pays du monde. L’organisation locale de la JCI-Goundam a été créée en 2008 et intronisée en 2011. La JCI-Goundam a retrouvé cette année son statut de plein droit qu’elle avait perdu en 2016. Sans déroger aux principes et règlements de l’organisation, à savoir « un homme, un an, un mandat», la JCI-Goundam a respecté la tradition en procédant à sa 8ème Convention locale 2017 à travers laquelle elle a statué sur la lecture des statuts et règlements, du rapport moral et financier et à l’élection et l’intronisation du bureau du mandat prochain. Le thème retenu est «engagement citoyen pour la paix et la cohésion sociale.» Selon le Directeur de projet l’IPP Tandina, la JCI s’est déjà inscrit dans cette logique à travers son engagement à produire des jeunes citoyens actifs et modèles.

Un bilan exécuté à 70%

Le plan d’action annuel du mandat 2017 de la JCI-Goundam, sous la houlette du Président exécutif,  M. Adama I. Touré et sous le parrainage de M. Youssouf Dicko, 3ème adjoint au maire de la commune urbaine de Goundam, a pris son envol à travers une kyrielle d’activités, parmi lesquelles la formation des leaders communautaires en milieu jeune sur la paix et la cohésion sociale ; la formation des membres sur les modules(connaissance du mouvement, procédures parlementaires, gestion et planification de projet) ; la formation sur les modules (JCI Achieve, JCI Impact et gestion d’une organisation) et l’open forum. A cela s’ajoute la semaine «Santé pour tous» consistant à la consultation de l’hypertension artérielle, l’odontostomologie, le diabète, le dépistage et le don de sang avec prise en charge gratuite ainsi que des spots publicitaires sur les mesures hygiéno-diététiques sur les ondes des radios communautaires de Goundam.Autre activité, le projet de la « Promotion de l’excellence» qui a primé une quarantaine  d’élèves du lycée public de Goundam inscrits au tableau d’honneur. La JCI-Goundam a pris part à la rentrée solennelle nationale à Bamako, à la convention groupée de la zone III à Djenné et à celle de Tombouctou. Des actions que le 1er adjoint au maire et représentant de la marraine, M. Mahamoudou Sall, a saluées, au nom du conseil communal et des populations de Goundam. Il les a rassurés du soutien indéfectible de la marraine et Ambassadrice de la JCI-Mali, Mme Seck Oumou Sall, car dira-t-il, la JCI est une organisation exemplaire, si belle, si grande, si solidaire, si attachante et si paisible. Quant au représentant du préfet, M. Famory Kamissoko, il a exhorté les jeunes au sens élevé de responsabilité pour faire face à ces fléaux qui risquent de miner notre jeune génération, notamment, la drogue, l’alcool et autres… Il a réitéré l’accompagnement de l’administration à la JCI-Goundam. Autre temps fort, c’est la tenue des assemblées générales au cours desquelles, la Présidente nationale de la JCI, Harira Cissé qui, jointe en direct au téléphone, s’est entretenue avec ses amis et s’est excusée de son absence à leur côté. Elle les a appelés à l’union sacrée et à l’incarnation des valeurs intrinsèques de l’organisation car, dira-t-elle, le linge sale se lave en famille. Harira a chaleureusement félicité et encouragé la JCI-Goundam pour leur détermination au service des communautés du cercle de Goundam.

Abocar Madiou élu président pour le mandat 2018

A l’issue de l’assemblée générale élective, c’est M. Abocar Madiou dit Kolo (enseignant de son état) qui a été élu président 2018 de la JCI-Goundam. C’est dans la ferveur, la cordialité, l’union et la fraternité que les amis se sont retrouvés dans la soirée pour l’intronisation de la nouvelle équipe à travers un diner gala au cours duquel des attestations de mérite ont été attribués aux partenaires et amis qui n’ont ménagé aucun effort pour accompagner la JCI-Goundam.  Dans son allocution, M. Kolo a remercié ses amis au nom de son équipe et s’est dit conscient des défis qui les attendent. Il a rassuré qu’avec « vaillance et détermination », ils feront davantage pour faire rayonner la JCI-Goundam. A titre de rappel, la Jeune Chambre Internationale est née avec des pas de danse et c’est avec des pas de danse que la 8ème Convention locale 2017 de la JCI-Goundam a pris fin.

 
Par Almoudou
Mahamane avec Canarddechaîné.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Publier un commentaire