4e congrès du RPM: Bokary Tréta élu président, Baber Gano Secrétaire général

0
632

Bokary Tréta préside la destinée du Rassemblement pour le Mali (RPM). Ainsi en ont décidé les congressistes, à l’issue de deux jours de travaux. Mais, la véritable surprise de ce 4e congrès du RPM vient de l’élection de Me Baber Gano au poste de Secrétaire général du parti. Le fauteuil de 1er vice – président est occupé par Abdoulaye Idrissa Maïga tandis que la présidente du Bureau national des femmes conserve son poste.

 

«Nous avons tout eu. Vous ne pouvez plus vous plaindre», lance Baber Gano, le visage rayonnant, à un de ses cadets venu le féliciter juste après la clôture du congrès.

Me Baber Gano
Me Baber Gano

Aux environs de 01heure du matin ce lundi. La joie de l’actuel Secretaire général des tisserands est à la hauteur du suspens dans la salle, des heures durant. Secrétaire général de la section RPM de Djenné et deuxième secrétaire politique du RPM jusqu’à sa récente élection, Baber Gano, avocat et conseiller spécial du président Ibrahim Boubacar Kéïta, est membre fondateur du parti.

Abdrahamane Diakité
Abdrahamane Diakité

Selon des indiscrétions, le poste de Secretaire général est celui qui a bloqué la constitution du bureau national du parti. Il a fallu l’intervention du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, président fondateur du parti pour trancher. Pour ce poste, les congressistes n’ont pas réussi à départager le secrétaire à l’Organisation sortant, le député Mamadou Diarrassouba et le secrétaire à l’Emploi et à la Formation professionnelle, le ministre Mahamane Baby.
«Il n’y a pas eu de vote pour le poste du président», nous confie un élu. Et ajouter: «le président de la République a été clair: il n’y a pas deux candidats. C’est Tréta le président».
Ainsi l’ancien secrétaire général du parti, devient le deuxième président du RPM : parti au pouvoir et première force politique du Mali. A l’annonce de son nom, la salle laisse éclater sa joie.

Mamadou Diarrassouba,  maintenu à son poste pour, dit-on, des raisons d’efficacité
Mamadou Diarrassouba, maintenu à son poste pour, dit-on, des raisons d’efficacité

Dans son mot de clôture du congrès, le nouveau président du parti a, dans un ton émouvant, rendu hommage au président de la République. « IBK y a pas son deux au Mali», a-t-il dit. Avant de retracer grosso-modo le parcours politique de l’homme.

Le président des Tisserands affirme que la victoire à l’élection présidentielle de 2018 est acquise au président IBK.
Second Secrétaire à l’Information, à la communication et aux nouvelles technologies :   Abdrahamane Diakité

 
Mamadou Togola