200 000 emplois du projet présidentiel: Pmu- Mali s’engage!

0
714

La salle de conférence de l’agence nationale pour  l’emploi (anpe) a servi de cadre à la signature d’une convention de partenariat entre pari mutuel urbain (pmu-mali) et l’anpe. C’était mercredi dernier. Objectif: création de 500 nouveaux emplois par le pmu-mali.

Prenant la parole le Directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock salue le partenariat gagnant-gagnant pour les deux parties avant de situer la cérémonie dans son contexte.  « La création de 200 000 emplois au terme du premier mandat du président Ibrahim Boubacar Kéïta, commence-t-il, demeure un objectif prioritaire ». C’est dans cette optique que l’ANPE entend jouer toute sa partition en vue de la création massive d’emplois décents d’où cet engagement entre l’Anpe et le Pmu-Mali, indique-t-il,

Selon Ibrahim Ag Nock, la présente cérémonie est la concrétisation des échanges et partages d’expérience entre les responsables et cadres des deux structures.  « La convention vise le perfectionnement des salariés permanents et d’employés vacataires à travers différents modules, à la communication et à l’exploitation régulière des statistiques d’emplois créés par la société Pmu-Mali, à la formation et à l’insertion des revendeurs prestataires, à la détermination de nouveaux créneaux porteurs et à la communication à l’Anpe par le Pmu-Mali des nouveaux besoins de recrutement », a précisé le DG de l’ANPE.

Pour Arouna Modibo Touré, le PDG de Pmu-Mali, le problème de chômage n’est pas l’affaire des seules structures en charge de l’emploi, c’est l’affaire de tous. Le Pmu-Mali, dit-il, jouera  sa partition dans la création des deux cents mille emplois promis par le président IBK à l’horizon 2018. «C’est pourquoi, dans une synergie d’actions, le Pmu-Mali et l’Anpe ont voulu mutualiser leurs efforts à travers un cadre approprié pour fournir non seulement des statistiques d’emplois créés au sein du Pmu-Mali, mais également utiliser le Centre de perfectionnement et de reconversion pour la formation des agents permanents, des vacataires et des revendeurs prestataires du Pmu-Mali», a annoncé M. Touré, également ancien directeur de l’ANPE.

Mamadou TOGOLA