200.000 emplois aux jeunes : La promesse tenue !

0
11

Sur  les 200.000 emplois promis aux jeunes par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, 160 000 ont été créés soit 99,8%.

Selon le ministre en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, avant 2018, les 40 000 emplois restant seront réalisés grâce à un  projet financé par le ministère allemand des Affaires étrangères.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, à moins d’un an de la fin de son quinquennat, peut se réjouir d’avoir honoré ses engagements électoraux.

Ainsi, le ministre en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, a, au cours d’un déjeuner de presse, organisé courant juillet 2017 à Maeva Palace, indiqué que sur les 200.000 emplois promis par le président de la République, le taux de création d’emplois se chiffre à 160.000, soit 99,8%.

De Mahamane Baby à Ben Kattra, la création d’emplois a concerné le secteur privé ainsi que public.

De septembre 2013 à juin 2017, selon Ben Kattra, les structures de l’Emploi ont enregistré la création de 199.418 emplois. Soit environ 99, 8 %  des 200.000 emplois promis par le Chef de l’Etat.

Suivant ses explications, 100.120 emplois  ont été créés au titre du secteur privé et 107.114 au titre du secteur public.

Les emplois créés en moins d’un an de la fin du mandant du président de la République, sont repartis comme suit : 96 428 emplois privés à travers les contrats visés par la Direction Nationale du Travail et de ses services régionaux, 3 692 emplois créés au titre de la composante 2 : création d’emploi par le secteur privé pour les jeunes du PROCEJ de 2015 au 1ier semestre 2017.

Sur les 107.114 emplois publics, il faut noter que 10.547 emplois ont été enregistrés pour le premier semestre 2017 repartis comme suit : ministère de la Défense et des Anciens combattants (5000), de l’Administration territoriale et de la Réforme de l’Etat (fonction publique des collectivités territoriales ; 164 agents de santé, 2587 enseignants), Equipement et transport : 1249, Santé et Hygiène publique (Fonction publique des CT : santé 619, Décentralisation et Fiscalité locale 912 et des Sports 16.)

Faisant le point sur les réalisations du département en termes de création d’emplois et de formation professionnelle, au déjeuner de presse, le ministre Ben Kattra a présenté la feuille de route de son département sur la période 2017-2018. Laquelle feuille de route, selon lui, contribuera à l’atteinte de l’objectif spécifique n°22 : favoriser les créations d’emplois, développer et orienter la formation professionnelle vers les filières porteuses.

Le ministre de rappeler que la formation pour l’employabilité a enregistré 7.869 apprenants (apprentissage de type durable 3.231 et la formation décentralisée à court terme 4.648) ; le tutorat : 161 et l’alphabétisation fonctionnelle : 3.000 apprenants.

Aussi, le stage de formation professionnelle a concerné 17.895 jeunes.

En conclusion, la feuille de route, présentée par le ministre, prend en compte des besoins spécifiques du marché de l’emploi. Elle intègre le Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable « CREDD 2016-2018 », nécessitant une mobilisation financière de 9 milliards 331 millions 151 mille FCFA.

Ousmane MORBA 

Source:L’Observatoire

LAISSER UN COMMENTAIRE